Projet alimentaire territorial

Les flux rss du siteImprimer la page

Consommer local : une opportunité pour l’agriculture ardennaise

L’off­re alimentaire est devenue plus variée, les attentes et les comportements alimentaires changent, le souci de conforter l’économie locale et les exploitations agricoles est prédominant.

La loi d’avenir agricole du 13 octobre 2014, en précisant les enjeux liés à la mise en place d’une politique nationale de l’alimentation, incite au développement des filières alimentaires locales pour répondre à l’enjeu d’ancrage territorial.

En réponse, la Chambre d'Agriculture des Ardennes a construit un Projet Alimentaire Territorial, porteur de sens et d’emplois et partagé par les acteurs locaux. En juillet dernier, le Projet Alimentaire Territorial des Ardennes a été signé conjointement par le Conseil Départemental, par l’Etat représenté par le Préfet des Ardennes et par la Chambre d'Agriculture des Ardennes. Ainsi, véritable levier, il permet de coordonner tous les acteurs du territoire pour répondre aux besoins de la société de consommation locale.

A partir d’un état des lieux de l’existant, en s’appuyant sur les acteurs et les dynamiques en cours, il s’agit de mettre en adéquation la production agricole locale et les attentes des consommateurs (particuliers, restaurants collectifs, professionnels…) ; le tout contribuant au maintien des exploitations agricoles, de l’emploi, du tissu rural et de l’économie locale (producteurs, transformateurs, artisans…).

Un PAT, porteur de nombreux enjeux pour le territoire

Les Projets Alimentaires Territoriaux revêtent une dimension économique, une dimension environnementale et une dimension sociale.

Des solutions concrètes personnalisées

Un plan d’actions, porté par la Chambre d’Agriculture, a été défini.

  • Former les agriculteurs en organisant des formations notamment sur le coût de production et le prix de revient
  • Créer des dynamiques de groupes en développant l’activité du Drive Fermier des Ardennes
  • Préserver et créer des outils en soutenant les outils de transformation et fabrication du territoire (abattoir, légumerie collective et fromagerie)
  • Favoriser les filières courtes en facilitant la rencontre entre acteurs afin de favoriser l’approvisionnement local pour la fabrication des produits sous IGP
  • Explorer de nouveaux circuits de commercialisation en développant les circuits via la restauration collective et la grande distribution (par exemple « Les Ardennes dans votre assiette »).

Contact

Claire PIGNON

Tél : 03 24 36 64 54

Mail : claire.pignon@remove-this.ardennes.chambagri.fr

 

Nos publications

lundi 23 janvier 2017